L'animé

L'animé

Pour commencer, je voudrais juste parler des origines de l'animé (ou anime) en général. Ce terme est en réalité une transcription japonaise du mot anglais "animation". Il désigne en général tout ce qui concerne la japanimation. C'est lorsqu'un manga remporte un franc succès, comme c'est le cas de Naruto, il est adapté pour la télévision. Cependant, l'inverse est vrai aussi : on peut d'abord crée un animé et ensuite l'adapté un manga s'il a du succès. Lancer un manga et un animé en même temps est également possible. Les premiers animés sont apparus dans les années soixante au Japon.


I/Le commencement
L'animé Naruto fut lancé le 30 octobre 2002, soit trois ans après les premières parutions du manga. Dans ce cas, l'adaptation est due au franc succès remporté par le manga. Le projet sera confié aux Studios Pierrot, qui se sont également occupé de l'animé de Bleach, manga très populaire au pays du soleil levant. Le premier épisode sera diffusé sur TV Tokyo. Depuis, la diffusion n'a jamais cessé. Les épisodes durent en moyenne vingt minutes, sans compter les opening et ending, c'est à dire les génériques de début et de fin, et chaque épisode aborde environ deux chapitres du manga, mais ça peut varier.

II/La première saison
La série reprend donc dans la première saison les quatre arcs essentiels de la série : la mission au pays des vagues, l'examen chuunin, la batailles des trois sannins et la poursuite de Sasuke. Cependant, on trouve souvent des scènes en plus et parfois même des épisodes sans rapports avec le manga, les fillers, mais nous y reviendront après. Bien évidemment, l'animé augmente sensiblement le dynamisme de l'action : les techniques sont époustouflantes, les effets de chakra sont réussis et on peut enfin admirer le manga et couleur. A noter que parfois, l'anime éclaire certaines choses qui peuvent paraitre sombres dans le manga, mais cela reste rare. Cependant, celà entraine fatalement un surplus de "blabla", parfois sans intérêt, qui peut nuire à l'action. Malgré tout, l'animé est de très bonne facture et reste graphiquement très beau. Cette saison comptera 220 épisodes, fillers inclus.

III/Les fillers
Après la fin de la première saison en animé, tous le monde attendait la nouvelle saison avec impatience mais il fallait attendre que le manga prennent suffisamment d'avance pour adapter la deuxième saison. Les producteurs ont donc décidé la mise en place de fillers, c'est-à-dire d'épisodes sans aucun rapport avec le manga, plus communément appelé Hors manga ou HS. Nous en avions eu quelques uns auparavant mais en très petit quantité. Le problème est que cela débutera à partir de l'épisode 136 et que comme je l'ai mentionné auparavant la série compte 220 épisodes, c'est à dire qu'il y a eu 84 épisode hors manga, du jamais vu ! Sachant que les épisodes paraissent au rythme d'un épisode par semaine, nous avons eu près d'un an et demi de fillers ! Malheureusement, ils s'illustrent par leur scénario mauvais et leurs graphismes de piètre qualité et frôlent parfois le ridicule. Attention, certains fillers d'autre séries sont assez réussis, ce n'est pas une généralité.

IV/Naruto Shippuden
Finalement, après l'épisode 220, arrive la saison deux de Naruto, sous l'appellation Naruto Shippuden. Nous sommes en février 2007, près de cinq ans après le premier épisode. En fait c'est la suite direct de Naruto mais sous un autre nom, suivant la tradition japonaise; en effet de nombreuses animés changent de nom à la saison deux, c'est par exemple le cas de Dragon Ball qui est devenu Dragon Ball Z. Shippuden signifie littéralement : "La légende du vent violent", en référence à l'apprentissage de Naruto de l'affinité fuuton. On constate que comme lors de la première saison, il y a des scènes supplémentaires, comme le combat de Naruto et de Sakura contre Kakashi qui n'est pas dans le manga. Niveau graphisme, on constate une amélioration assez nette.


I/Diffusion des épisodes à la télévision et censure
Au japon, il y a un épisode inédit toutes les semaines sur la chaine TV Tokyo, le jeudi à 19h30 (auparavant, c'était le mercredi à la même heure). A noter qu'il y a une rediffusion le mardi après-midi. Les anciens épisodes passent sur d'autres chaines. Ils ne sont pas censurés.
Aux Etats-Unis, l'animé est diffusé sur cartoon network dans une version très, très édulcorée, pour ne pas dire ultra censurée : le sang n'apparait même pas dans les combat ! Notons que les américains sont des spécialistes de ces pratiques.
En France pour finir, l'animé est d'abord arrivé sur gameone, dans une version dite "non censurée" mais doublée, et certaines voix peuvent être assez agaçantes. Enfin, pour finir en beauté, nous avons vu arriver "Phénomène Naruto" sur France 3, que la chaine a jugé bon d'adapter pour un public...d'enfants entre 8 et 12 ans ! Et quel festival ! Version ultra censurée à l'américaine, au point que la partie Zabuza et Haku a été zappée car jugée comme trop violente ! Inutile de souligner que ce genre de pratiques dénature le manga. Heureusement que le fansub existe...

II/Les films et les OAV
Une partie pour souligner qu'il y a eu trois film de naruto, première saison, et un quatrième est à paraitre cet été au Japon, mais c'est un shippuden. Les événements qui se passent dans ces films semblent intemporels, on ne sait pas exactement quand ils se déroulent. Depuis 2004, un film sort par an. Voici les titres de ces films :
- Film 1 : Survolté ! Les chroniques ninjas de la princesse des neiges ! (sorti en août 2004)
- Film 2 : L'illusion des ruines perdues du fond de la terre (sorti en août 2005)
- Film 3 : Affrontement terrible ! Panique animale sur l'île du Croissant de Lune ! (sorti en août 2006)
A noter aussi qu'il y a des OAV (Original Animation Video), eux aussi intemporels. Généralement, ce sont des bonus qui évoquent de courtes histoires pas très violentes. Il y en a quatre :
- OAV 1 : Trouver le trèfle pourpre à quatre feuilles !
- OAV 2 : Combat mortel au village caché de Taki !
- OAV 3 : La grande fête sportive de Konaha
- OAV 4 : Le combat final !! Jounin contre Genin  !!
Pour le moment, aucun film ou OAV à franchit les limites du Japon, si on excepte le fansub.

III/Les opening et les ending
Autre élément relatif à l'anime, ce sont les opending et les ending, soit les génériques de début et de fin en chanson, avec des artistes assez connus au Japon. Ces ending et opening ont aujourd'hui une réelle signification et sont souvent de qualité. En effet on est bien loin de l'époque où le générique de début était remplacé en France par une chansonnette qui casse les oreilles, les nostalgiques des années club Dorothée verront de quoi je parle (qui à dit Dragon Ball Z ?). Des génériques ont notamment permis à des artistes de se faire connaitre du grand public au Japon, par exemple Akeboshi, qui a signé le premier ending, Wind, et le treizième ending, yellow moon.

 

 

par TheFlex


.................................................................................................................
©2004-2015 Gaara-fr.com
Tous les personnages presentés ici sont la propriété de leur auteurs respectifs.

©Gaara France est enregistré à la CNIL sous le n°1106640