Test Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 [PS3 / Xbox360]

écrit par Kheops le 08 Mar 2013
Bonjour à tous et bienvenue sur Gaara-France et MFteam en ce 8 mars 2013. Attendez, le 8 mars... Cette date me dit quelque chose... Mais bien sûr, c'est le jour de la sortie dans toutes les bonnes crémaillères de Naruto Shippûden Ultimate Ninja Storm 3 !



Suite directe de Naruto Shippûden Ultimate Ninja Storm 2 après près de deux ans et demi de développement - Génération étant un jeu de transition permettant la réalisation de Storm 3 et entièrement dédié au combat - nous allons enfin pouvoir, en tant que bon fan qui se respecte, découvrir la suite des aventures de notre blondinet favori dans de nouvelles joutes dantesques ! Et ça se passe à nouveau sur PlayStation 3 et Xbox 360 !

Digne successeur de ses prédécesseurs, meilleur encore ? Nous allons tenter de répondre à ces questions au travers de ce test !

Premier abord : Le Mode Histoire.




Grands absents de Generation, les combats de boss ont manqué depuis Storm 2. Ces combats qui avaient fait la renommée de la série des Ultimate Ninja Storm sont désormais de retour et sont encore mieux qu'ils ne l'ont jamais été ! Intense, fluide, dynamique et captivant, nous pouvons désormais vous confirmer que nous sommes bien à bord d'Ultimate Ninja Storm 3 ! N'avez-vous jamais eu envie de revivre les combats de Naruto contre Kurama vous-même ? D’affronter le grand Uchiha Madara ou encore le diabolique Tobi ? Vous en aurez désormais la possibilité et tout ceci au travers de combats plus qu'épiques !

Il y a cependant un brin de nuance à développer ici, même si ces combats sont des combats à la base issus du manga, pour le bien-être du jeu et pour lui apporter une fin convenable, le déroulement de ceux-ci se voit modifié et vous pourriez vous retrouver un peu désemparé vous, fan, par la fin de ces évènements. Mais le choix de CC2 est plus que compréhensible et se respecte sur ce point, nous ne les en blâmerons pas personnellement (Rappelez-vous Accel 1 et 2 sur PS2, ça avait déjà été le cas).

Pour le reste, CC2 a choisi de conserver son système d'avancée et de déplacement dans le mode aventure tel qu'il était dans Storm 2, bien que de (trop ?) nombreuses cinématiques soient désormais présentes, cassant le rythme de l'aventure pour y apporter une plus forte narration.

Globalement, on peut donc dire de ce mode histoire que CC2 s'est appliqué comme jamais afin de tenter de le faire devenir LA référence. Et pour cela, en plus des éléments évoqués plus haut, nous pouvons souligner qu'il s'agit de premier jeu à aller aussi loin dans l'histoire du manga Naruto, et que ce mode histoire est encore plus long et complet que celui de Storm 2. C'est donc une belle réussite.

Second aspect : La jouabilité et les combats.



Si le Mode Histoire est relativement positif, il en est une toute autre teinte pour cette partie, et c'est là bien malheureux... Commençons par le positif. Grâce à l'avancée du Mode Histoire, il vous sera désormais possible d'incarner une bonne douzaine de nouveaux personnages inédits, tels que les Jinchûrikis ou les Edo Tensei. Ça c'est une bonne nouvelle. De plus, des nouveautés dans le gameplay ont désormais fait leurs apparitions ! Fini les simples éveils de fin de vie, bonjour les éveils instantanés ! Eh oui, pour certains personnages, il sera désormais possible de se transformer à n'importe quel moment du combat, créant ainsi de nouvelles possibilités de jeu et des nouvelles stratégies lors des combats. Additionné à cela, certains personnages possèdent désormais des nouveaux jutsus spécifiques à l'éveil utilisable à l'aide des boutons R1/L1, enrichissant le gameplay. Un combo soutien a fait son apparition, ainsi que le Ring Out pouvant vous sortir d'une impasse et la Technique Secrète Finish, afin de revivre des scènes du manga pour rendre les combats plus immersifs.

Ces nouveautés auraient pu être relativement positives, si elles n'avaient pas été au détriment de ce qui va suivre... Tout d'abord, les combos. Anciennement au nombre de 4, ils ne sont désormais plus que 3, amaigrissant grandement le gameplay du jeu. La garde est désormais plus contraignante, empêchant d'utiliser des objets comme dans les jeux passés, et cela n'est pas rien, car pour sortir d'une impasse, c'était relativement pratique, et les vrais joueurs s'en rendront vite compte... De plus, le nouveau système d'éveil apporte son lot de bonnes nouveautés mais aussi de mauvaises. En effet, le gouffre de puissance entre certains personnages se creusement clairement à cause de celui-ci.

Pour vous en rendre compte, je vous propose un petit test. Prenez Gai, affronter l'IA et utilisez son éveil. Personnellement, avec cette configuration, le combat ne dépasse pas 5 secondes. Et l'on regrettera ainsi la disproportionnalité dans les rapports de force, privilégiant donc certains personnages à être pris pour jouer, notamment en ligne et diminuant ainsi l'envie de prendre certains personnages qui peuvent ne pas avoir été mis à jour et être d'une faiblesse accablante face à leurs compatriotes. Et voici le gros point noir de Storm 3... Quoique, le vrai second point noir, c'est le manque de nouveautés dans les personnages.

En effet, même si comme dit plus haut, nous en avons des nouveaux, nous aurions clairement pu en avoir quelques uns en plus qui auraient mérité leur place plus qu'amplement au vue de la thématique du jeu : la guerre. On regrettera donc de ne pas pouvoir jouer avec les Edo Kage, les frères Kinkaku et Ginkaku et même les épéistes, ne seraient-ce qu'en soutien, pour privilégier des personnages doublons, ce qui peut avoir tendance à être relativement agaçant pour les fans.

Le Mode En Ligne :



Fidèle à Generation, voilà ce qui pourrait résumer ce mode. Riche, toujours plus amusant et plus fluide que Generation, le mode en ligne est toujours incontournable si vous souhaitez vous livrer dans des joutes dantesques contre vos amis ou des joueurs du monde entier. Vous pourrez donc compter sur ce mode pour passer des heures et des heures sur le jeu afin de toujours prendre du plaisir et de progresser pour améliorer votre niveau de jeu.

On notera cependant certaines nouveautés ayant fait leurs apparitions, notamment une case PlayStation Store, servant à télécharger du contenu futur pour le jeu ! Ceci est donc une très bonne nouvelle, peut-être aurons-nous la chance d'avoir des nouveaux personnages tels que les Edo Kage ? Nous le verrons bien par la suite.

Conclusion :



Naruto Shippûden Ultimate Ninja Storm 3 est un bon jeu, là où il aurait pu être un EXCELLENT jeu. Les nouveautés auraient pu enrichir grandement le gameplay s'il n'avait pas subi autant de pertes depuis le précédent opus. Ça, et le manque de nouveaux personnages propres à la guerre, voici les grosses déceptions de ce Storm 3. Cependant, la beauté des graphismes un peu plus soignés que dans les précédents opus, la 3D relief apportant plus de profondeur et de finesse aux graphismes, le mode histoire, le mode en ligne et toutes les nouveautés de ce jeu qu'aucun autre n'a égalé au niveau de l'avancement du manga font que Naruto Shippûden Ultimate Ninja Storm 3 reste incontournable pour tout fan de Naruto qui se respecte, et font de lui un très bon jeu comme dit plus haut. Mais, cela l'empêche cependant, selon nous, de dépasser son grand frère que fut Storm 2.

Note Finale : 16/20

Écrit par NarutoRudy.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Testé par Le Maya Fou :

Graphismes : 14/20

Dans la mesure où le jeu exploite le même moteur graphique que ses prédécesseurs, il n'y a pas beaucoup de changements de ce côté-là. Néanmoins l'ensemble est soigné et les superbes effets de lumière du second opus sont de retour dans le mode histoire.

Jouabilité : 14/20

La prise en main est toujours aussi simple et rapide. Quelques nouveautés ont toutefois été apportées à cet opus et ne font pas toujours mouche auprès des fans. En effet le nombre de combos par exemple, a été revu à la baisse. Initialement au nombre de quatre par personnage dans les précédents opus, il n'en reste que trois dans cette nouvelle version. On peut s'interroger sur les motivations de ce choix, un peu déroutant pour les fans. Autre point noir du gameplay, l'impossibilité de lancer des kunai en position défensive. Cela restreint les possibilités du joueur en garde ce qui est assez regrettable. Rassurez-vous toutefois, d'autres innovations sont nettement plus intéressantes : le ring out (ou expulsion de l’arène) pimentera quelque peu vos joutes dantesques. Pas facile à exécuter, ce dernier s'avère un excellent moyen de renverser une situation à votre désavantage et renforce l'aspect stratégique des combats. La possibilité de placer une attaque spéciale à un adversaire en mode éveil est également une excellente initiative.

Reprenant les bases de celui de NUNS 2, le mode histoire de ce troisième opus s’enrichit de phases de beat'em all très réussies. Se calquant sur le gameplay des sessions de combats, cette nouveauté apporte un peu de diversité au mode histoire, qui, bien que très fidèle au manga d'origine, comporte certaines longueurs dans la narration du scénario.

Au fil de l'aventure, ce dernier vous proposera d'ailleurs d'effectuer certains choix, qui influenceront quelque peu le déroulement du chapitre mais surtout son niveau difficulté ainsi que les récompenses qui l'accompagnent. Sans être une révolution en soit, cette nouveauté s'avère somme toute assez sympathique bien qu'elle aurait pu être davantage développée. A noter qu'une fois encore le scénario du jeu côtoie les derniers chapitres parus du manga, à tel point qu'il risque de spoiler les lecteurs de la version française mais ravira le plus grande majorité des fans.

Intérêt : 16/20

Un mode histoire très complet et diversifié, des combats en ligne, la possibilité de créer des tournois originaux et une foule de personnages jouables. La recette ninja storm fonctionne encore une fois avec cet opus mais une ombre vient tout de même noircir le tableau. En effet beaucoup des personnages jouables de cet opus proviennent des opus précédents, seule une quinzaine de personnages peuvent être véritablement qualifiés de nouveaux dans la franchise.

Un peu dommage lorsqu'on le compare avec son petit frère NUNS 2 qui avait su frapper un grand coup sur ce point.

Préjudice encore une fois impardonnable dans le sens où certains personnages non jouables peuvent être combattus lors du mode histoire ! Compréhensible pour les 7 épéistes, nettement moins pour le duo Ginkaku/Kinkaku et les Edo Kages qui ont largement été exploités dans le manga. Un lien vers le playstation store présent dans un menu laisse toutefois présager que tout espoir n'est pas perdu de les voir arriver sous former de contenu téléchargeable. Une pétition tourne d'ailleurs sur le net à ce sujet.
Ce manque de nouveaux personnages est accentué d'autant plus que très peu d'anciens personnages ont vu leurs techniques secrètes actualisées dans cet opus, la plupart devant se contenter d'un second costume en guise de rafraîchissement. Un peu dommage lorsque ces dits personnages ont révélé de nouvelles techniques dans les arcs que couvrent le mode scénario.

Durée de vie : 17/20

Il vous faudra une quinzaine d'heures pour parcourir intégralement le mode histoire. Ajoutez à cela le mode tournoi plutôt sympathique ainsi que les combats en ligne et vous obtenez une durée de vie exemplaire.

Musiques : 18/20

Fidèle à l'ambiance du manga, avec le choix entre les voix japonaises ou anglaises, tout le monde y trouvera son bonheur.

Notre Globale : 16/20

Ayant la lourde tâche de surpasser son petit frère NUNS2, cet opus côtoie son prédécesseur sans jamais le surpasser.
Complet, fidèle au manga et parfaitement mis en scène cet opus aurait pu devenir la référence des jeux Naruto.
Un cran en-dessous de NUNS 2 mais bien au-dessus de Generation, NUNS 3 bien que victime de ses défauts, s'avère tout de même un excellent jeu qui ravira tous les fans du petit blondinet ou tout simplement les amateurs de jeu de baston. Ike !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Testé par Sam' :

Graphismes : 14/20

Comme beaucoup l'ont relevé et je vais sans doute le répéter, le jeu n'est pas une révolution étant donné qu'il reprend les mêmes graphismes que ses prédécesseurs... Me concernant, il n'y a rien de spectaculaire. Je note néanmoins que la réalisation des techniques pour les nouveaux personnages et pour quelques cinématiques du jeu m'a agréablement surpris.

En une phrase : Agréable, sympa mais ne vous attendez pas à être dépaysé !

Jouabilité : 15/20

Le jeu en lui-même reste fidèle à ses prédécesseurs. Ceux qui n'ont pas joué aux derniers volets n'auront aucun mal à prendre le jeu en main, il est à la fois simple et facile à comprendre / apprendre à maîtriser. Je vous rassure d'avance, les combos sont intéressants à manoeuvrer, les découvrir et les appliquer est parfois assez sportif (je parle pour moi, certains ont ça dans les veines !).

Le mode Histoire : 16/20

L'énorme changement par rapport à Génération qui avait déçu sur ce point est le mode Histoire. Ce mode regorge de points positifs mais j'y soulignerai aussi quelques défauts qui pour moi ont un peu gâché mon plaisir.

Dans ce mode, les grands absents de Génération étaient les combats de boss, et on peut dire que ce point ne manque plus, il fait même partie des meilleures choses de cette campagne. Tobi, Madara, Kurama et bien d'autres vous réservent des surprises. Stressant, intensif, sportif, préparez-vous ils n'ont pas lésiné sur les moyens.

Le retour des balades avec son personnage est sympa, bien que pour moi c'est du remplissage plus qu'autre chose. On ne parcourt que quelques secondes la map à chaque fois pour se rendre d'un point à un autre. La caméra quant à elle est assez lourde sur les bords. Les directions inversées ne sont pas rares... Ils ont voulu faire plaisir... Le plaisir y est mais n'est pas à la hauteur. C'est pour moi un des défauts majeurs de ce jeu.

Je vais parler d'un rajout qui m'a fait vraiment très plaisir. Lorsque vous vous lancez dans le jeu, que vous suivez les missions, que vous enchaînez les combats, vous avez la possibilité de choisir deux chemins, ces deux chemins vous amèneront à un scénario plus ou moins différent, avec une difficulté plus ou moins grande. J'ai vraiment adoré choisir les chemins les plus difficiles pour voir de quoi j'étais capable. Pouvoir affronter 6 personnages en même temps au lieu de trois par trois, c'est assez sportif et ça fait du bien !

Le gros point noir du jeu se trouve pour moi, et je le précise bien, dans les cinématiques. Etant un fan du manga, je le suis chaque semaine, et je regardais l'animé jusqu'à peu. Cela étant dit, pendant le jeu mine de rien... j'ai vraiment cru passer 75% de mon temps à lire les dialogues et voir les vidéos plutôt qu'être sur ma manette à me défouler. Quand vous n'avez pas plusieurs heures à la suite à consacrer au jeu, les séquences à rallonge ne vont pas forcément vous faire plaisir. Heureusement vous pouvez bien évidemment les passer.

Intérêt : 14,5/20

Le gros intérêt du jeu est comme d'habitude sa campagne et ses versus online ou non. La méthode est bien connue, c'était le cas dans le 2. La note n'est pas très haute parce qu'après avoir fini le mode histoire et fait un peu de online il faut vraiment aimer le jeu pour continuer à s'y intéresser, car la petite flamme s'éteint vite ! Beaucoup trop vite et on le regrette.

Alors passionnés, foncez, mais attention le peu de personnages qui se rajoutent n'aide pas. L'effet qu'on a quand on découvre un jeu cesse vite de faire effet étant donné que très peu de personnages sont ajoutés. Des gros bonnets manquent à l'appel et c'est bien dommage. Ils ont donné bien plus d'importance à mettre de nouveaux costumes pour les personnages que de faire de réels changements.

Comme Le Maya Fou le dit juste au-dessus de moi, la possibilité qu'un contenu téléchargeable avec de nouveaux personnages donne de l'espoir, devoir payer pour cela peut en refroidir plus d'un mais au final ça sera mieux que rien si ça se réalise.

Durée de vie : 14/20

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 présente pour les fans de la saga une durée de vie assez importante mais en y réfléchissant à deux fois, ceux qui ne s'attarderont que peu sur le jeu (mode campagne et versus) ne tiendront pas forcément une centaine d'heures dessus comme on pourrait le voir sur d'autres jeux. C'est à chacun de voir où son intérêt est, si ce n'est que pour le mode campagne cela de dépassera pas les 15h, et si vous aimez vraiment le online, vous pouvez vraiment, vraiment vous faire plaisir.

Musiques : 18/20

Comme les précédents opus j'ai été agréablement surpris, que ce soit en fond de jeu ou pendant les cinématiques, tout est absolument génial. De ce côté-là c'est 100% de plaisir !

Notre Globale : 14/20

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 ne met pas d'étoiles dans les yeux. Bien qu'il reste agréable à jouer, quelques points qu'on ne peut négliger viennent entacher le plaisir de jouer (personnages, cinématiques trop longues, balades dans le village et en dehors qui ne servent pas à grand chose...) 14/20 car au final, un fan de Naruto et de ses jeux y trouvera son intérêt, mais il ne faut pas s'attendre à des miracles. Ce n'est pas encore l'opus que tous les joueurs attendent avec impatience !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Vidéo Découverte des Personnages par le Youtubeur DarkFuneral

commentaires



» Retour à la page précédente «


Les catégories :

Anime Galaxie | News sur la boutique Online Anime-galaxie.com

GFC | Toute les news sur la team de coloriste GFC

Head Trick | Head Trick : Le nouveau manga gratuit !

Infos du Japon | Infos sur Naruto au Japon

Infos Française | Informations sur Naruto en France

Infos Sites | Les Informations liées au site Gaara France

Jeux Vidéo | Tout sur les Jeux vidéo Naruto

Konohanim' | News sur la boutique Online Konohanim'

MFT | Chapitre de Naruto par la team MFT

Naruto Shippuden | Animé / Film

okiWoki | News sur notre partenaire goodie Animeha

Raw | News concernant les mangas ou animés en Raw

Spoils | Spoils sur les chapitres de Naruto



.................................................................................................................
©2004-2015 Gaara-fr.com
Tous les personnages presentés ici sont la propriété de leur auteurs respectifs.

©Gaara France est enregistré à la CNIL sous le n°1106640