Pourquoi Sasuke a-t-il gagné ?

écrit par Orinoko le 24 Feb 2016


Il y a bientôt six mois le studio Manglobe faisait faillite alors que les producteurs de manga n'ont jamais fait autant de chiffre d'affaire et que de l'aveu même des principaux acteurs du marché les productions peinent à trouver de bons animateurs.
La situation paraît paradoxale. Aussi est il temps de se poser des questions sur la façon dont sont fabriqués les mangas dont nous sommes tous des amateurs assidus.

Avant d'aller plus loin il me faut expliquer ce qu'était Manglobe.
Né en 2002 de 2 producteurs venant de Sunrise le studio s'est fait connaître par la série Samuraï Champloo (L'anime incontournable de Shin'ichirō Watanabe qu'il faut absolument avoir vu).


S'inspirant de ce premier succès la direction artistique s'est spécialisée au cours des années dans des séries courtes mais bien animées souvent percutantes dotées d'une recherche esthétique marquée et de thèmes forts sortant des courants classiques.
Leur dernière création en date étant une brillante adaptation du très noir Gansta, qui laisse pas mal de fans sur les dents après la diffusion de la première saison sans plus personne pour reprendre la suite.

En gros du bon studio qui envoie du bois qui se retrouve sur la paille ?
Visiblement faire de la qualité ne suffit pas à être rentable.



Contrairement à Manglobe la majorité des studios de manga ne fonctionnent pas avec une équipe attitrée, rémunérée mensuellement, mais avec des dessinateurs freelances en général peu payés et tels des mercenaires obligés des multiplier les contrats avec des studios concurrents pour survivre.
Les conditions de travail sont loin d'être idéales: Les employés pressés par le temps c'est souvent la qualité qui se retrouve sacrifiée.
On se souviendra de l'épisode 5 de Dragon Ball Super sortit avec ses dessins si en-dessous du niveau qu'ils ont révolté les fans, mis le feu aux réseaux sociaux, motivés une pétition et sans doute faillit conduire à une invasion du japon ( On ne rigole pas avec Dragon Ball).



A cette occasion Thomas Romain, Français qui s'est expatrié depuis 2004 à Tokyo pour travailler dans le monde de l'animation postait sur twitter un message où il dévoilait la réalité sur les conditions de travail difficiles et les budgets serrés dans l'ombre des séries prestigieuses.
Je vous en livre un passage éloquent.

« Mais le problème ne provient pas du fait que les studios soient radins.
Les studios d'animation japonais sont de petites sociétés qui galèrent avec le budget alloué par les clients. Ils ne possèdent pas les droits.
D'une manière générale, ils ne font pas de gros bénéfices et ne sont pas en position pour investir leurs propres bénéfices dans une licence originale.
Les budgets en animation japonaise sont extrêmement bas.

Dans les années 60, pour réussir cette idée folle de produire hebdomadairement des épisodes, Osamu Tezuka avait demandé aux animateurs de faire beaucoup de sacrifices : travailler très dur pour une paye de misère.
Les standards d'époque sont toujours les mêmes 50 ans plus tard. »
Selon Shin'ichirō Watanabe interrogé lui aussi sur la faillite de Manglobe, il s'agit là d'un acte isolé mais s'accorde à dire que la chute des ventes de DVD/blu-ray rendent difficile le financement d'oeuvres nouvelles et originales.



Selon lui,le grand ennemi serait la tendance trop forte des studios à tenter de reproduire les recettes d'anciens succès sans prendre de risque et dénonce un «déclin créatif». Il constate que la production est envahie par le Moe (sentiment de forte attirance vers un personnage en général féminin qui peut aller jusqu'au fétichisme) au détriment de l'histoire et du fond.

Recette d'autant plus efficace qu'elle permet de sortir des produits dérivés beaucoup plus rentables que le seul anime ce que Bandaï avait compris depuis un moment.

C'est pour cela que l'on peut dire que Sasuke sort grand vainqueur dans son duel de charisme contre Naruto. Les fans réclamant un rôle de plus en plus important pour leur personnage préféré Masashi Kishimoto à fini par céder et leur accorder une histoire sur mesure. Sasuke aurait son occasion de briller voire d'éclipser le héros de l'histoire à travers des enjeux assez artificiels si l'on prend un peu de recul.



Sasuke adulé ou détesté fait parler de lui et fait vendre. Si l'on devait chercher un personnage pour représenter le manga d'aujourd'hui ça serait lui sans conteste.

Entre des animateurs sous payés qui préfèrent pour les plus doués se tourner vers le cinéma et le jeu vidéo plus rémunérateur et la production qui s'oriente sur des mangas de boobs ou de bishonen pour vendre des figurines et des posters on a de quoi craindre et déprimer pour le futur.

Heureusement selon moi une lueur d'espoir existe et elle tient justement dans les fans que nous sommes.
La situation du japon ne permet plus comme il y a des années à ses studios d'exister par son seul marché intérieur. Des partenariats avec des plate-formes en ligne comme Netflix ou Crunchyroll ou avec des chaînes de télévision comme Cartoon Network qui a co-financé Space Dandy prouvent qu'il y a une volonté de chercher vers l'étranger des solutions pour financer leurs projets.
La vie ou la mort d'une série ne dépend plus uniquement du public japonais mais de l'accueil international qui lui est fait.
La France étant le second consommateur mondial de manga au monde, l'opinion des fans de manga compte et se répercute jusqu'au Japon et nous avons là un rôle à jouer.
A nous d'utiliser cette force pour voir émerger des mangas de qualité et ne pas se plaindre et subir passivement des suites sans saveur.
Pour cela je propose ma recette magique...
Exprimez vous, soyez critique (mais sans troller), soyez curieux et partagez votre passion sur les choses qui vous on plu.
Essayez ...il y a si peu à perdre et tant à gagner.

commentaires



» Retour à la page précédente «


Les catégories :

Anime Galaxie | News sur la boutique Online Anime-galaxie.com

GFC | Toute les news sur la team de coloriste GFC

Head Trick | Head Trick : Le nouveau manga gratuit !

Infos du Japon | Infos sur Naruto au Japon

Infos Française | Informations sur Naruto en France

Infos Sites | Les Informations liées au site Gaara France

Jeux Vidéo | Tout sur les Jeux vidéo Naruto

Konohanim' | News sur la boutique Online Konohanim'

MFT | Chapitre de Naruto par la team MFT

Naruto Shippuden | Animé / Film

okiWoki | News sur notre partenaire goodie Animeha

Raw | News concernant les mangas ou animés en Raw

Spoils | Spoils sur les chapitres de Naruto



.................................................................................................................
©2004-2015 Gaara-fr.com
Tous les personnages presentés ici sont la propriété de leur auteurs respectifs.

©Gaara France est enregistré à la CNIL sous le n°1106640