Les Kinjutsus

 

 

Les Kinjutsus sont des techniques qui ont été considérées comme dangereuses en raison du pouvoir qu'elles procurent ou de la dangerosité qu'elles représentent pour son utilisateur. Il en existe très peu et leur utilisation est donc très réglementée. Ces techniques interdites ne peuvent être utilisés que si les choses qui sont le plus importantes à nos yeux sont menacées. Un Kage pourra donc s'en servir pour défendre son village par exemple.

 

 

 

 

 

Ce jutsu est aussi appelé la technique de la fleur de lotus. Elle consiste à entourer l'ennemi à l'aide de bandages et de tourner pour percuter violemment le sol. Juste avant l'impact, l'utilisateur se sépare de sa proie.

A première vue, elle n'a rien qui la rend interdite. C'est lors du combat opposant Lee à Gaara (épisode 49) que l'on en apprend d'avantage. Kakashi définit lui-même cette technique : "Le Lotus est une attaque à double tranchant. C'est un mouvement qui oblige celui qui l'utilise à bouger très rapidement. La tension des muscles est inimaginable."

 

   

 

 

 

 

 

Ce jutsu est la technique la plus mortelle connu à ce jour en taijutsu. Elle consiste à enchaîner l'ennemi avec une combinaison d'attaques au corps à corps ultra rapides, sans que celui-ci puisse réagir. La force de cette technique dépend du nombre de portes de chakra que l'utilisateur peut ouvrir. L'Ultime Lotus le plus puissant est donc créé lorsque la Porte de la Mort est ouverte. Gaï l'a appris à Lee lors d'un entraînement afin qu'il puisse surpasser le Byakugan de Neji, et l'utilise dans l'épisode 50 contre Gaara.

 

      

 

 

 

 

 

Cette technique est un taijutsu de feu. Elle nécessite l'ouverture de la 6éme porte, la porte de la Vision. Le jutsu consiste à envoyer très rapidement des boules de feu sur l'adversaire. Gai l'utilise dans le chapitre 258 contre Kisame de l'Akatsuki.

 

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas vraiment une technique ninja à proprement parlé, mais plutôt un "dopage ninja". Utilisées par le clan Akimichi, il existe 3 sortes de pilules de différentes puissances: verte, jaune et rouge. Chaque pilule est une dose de chakra concentré qui décuple les forces de son utilisateur. Cependant, elles sont suivies d'effets secondaires dont la violence dépend de la pilule. La rouge entraîne généralement la mort du ninja... Choji les consomme dans son combat contre Jirobou dans les épisodes 113/114, et y survit miraculeusement.

 

      

 

 

 

 

 

Ce jutsu est une technique suicide, qui permet d'échanger sa propre vie pour ranimer un mort. Il peut faire office de jutsu médical pour soigner une personne mortellement touchée, mais dans ce cas l'utilisateur se voit privé d'une très grande partie de son chakra et de son énergie vitale, plutôt que de sa vie.

Il a été développé à Suna dans le cadre d'un programme de recherche visant à donner la vie aux marionnettes. Chiyo l'utilise pour redonner la vie à Gaara, dans le chapitre 278.

 

   

 

 

 

 

 

Ce jutsu consiste à faire appel aux 10 marionnettes de Chikamatsu, le fondateur de la manipulation des marionnettes, grâce à un parchemin d'invocation spécial, puis à les manipuler parfaitement avec seulement un doigt (un par pantin donc). Il a été déclaré interdit par Chiyo elle même.

Elle l'utilise lors de son combat contre Sasori, dans le chapitre 272.

 

 

 

 

 

 

Cette technique a été développée par Orochimaru. Elle permet d'invoquer des personnes décédées en échange de sacrifices humains.

Orochimaru utilise cette technique pendant son combat contre Sarutobi pour invoquer Shodaime et Nidaime. Il avait également voulu invoquer le Yondaime, celui qui avait scellé Kyuubi dans Naruto, mais Sarutobi a stoppé l'invocation à temps.

 

   

 

 

 

 

 

Cette technique, également développée par Orochimaru, permet de prendre possession d'un corps et d'obtenir les capacités du corps possédé. L'utilisateur conserve toujours ses techniques mais la technique nécessite 3 ans de préparation. Il envoi sa cible dans une autre dimension afin de procéder au rituel.

C'est le secret de l'immortalité selon Orochimaru. Il est en effet le seul utilisateur connu de cette technique à ce jour. C'est également le seul moyen de s'approprier des techniques héréditaires tels que le Sharingan du clan Uchiwa ou le pouvoir du clan Kaguya. On aperçoit cette technique dans le chapitre 345.

 

 

 

 

 

 

Technique suicidaire permettant à l'utilisateur d'emporter son adversaire dans la tombe. On ne voit rien de cette technique. En effet, le seul moment où elle est utilisée c'est lors de la seconde épreuve de l'examen chunin par Anko sur Orochimaru, épisode 30. Mais elle parvient à stopper l'attaque, en réalisant qu'elle a à faire à un clone.

 

   

 

 

 

 

 

C'est la technique ultime qui permet d'invoquer le dieu de la mort. Elle permet de sceller l'âme dans un réceptacle ou dans le dieu de la mort lui-même, et coûte sa vie au ninja qui l'utilise. C'est elle qui a servi à placer Kyûbi à l'intérieur de Naruto, et qui a permis au Sandaime de renvoyer le 1er hokage et le 2e hokage au royaume des morts, tout en enlevant à Orochimaru l'usage de ses bras dans l'épisode 72. Sandaime laisse supposer que cette technique aurait été créée par Yondaime.

 

      

 

 

 

 

 

Cette technique est un kinjutsu de Konoha, bien que l'on ignore qui est son créateur. Elle permet de faire apparaître un millier de clone physique. Naruto l'a appris en une nuit en volant le rouleau des techniques interdites dans l'épisode 1, et l'a utilisé pour la première fois contre Mizuki qui voulait tuer Iruka.

 

   

 

 

 

 

 

Cette technique est propre aux ninjas à affinité Futon (vent). Yondaime avait créé le Rasengan mais ne l'avait jamais terminé. Naruto, grâce à l'entraînement de Kakashi et Yamato, parvient à l'achever. Il a besoin de 3 clones pour concentrer suffisamment de chakra dans sa main.

Naruto l'utilise pour la première fois contre Kakuzu de l'Akatsuki, chapitre 339, et le désintègre littéralement. Le Futon Rasenshuriken agit en effet sur les cellules du corps sous la forme d'un poison : les cellules meurent. Cependant, après autopsie de Kakusu par Tsunade, elle sera déclarée interdite car très dangereuse pour l'utilisateur qui risque de briser son réseau de chakra …

 

      

 

 

 

 

 

Cette technique a été inventée par Tsunade et lui sert de jutsu médical ultime. Elle consiste à sceller une partie de son chakra dans son front et de le libérer lors de grosses blessures. Tous les organes peuvent être soignés.

Tsunade affirme ainsi ne pas pouvoir mourir pendant un combat. Elle l'utilise dans l'épisode 95, lors du combat des Trois Sanins. Cependant, Chizune nous apprend qu'ouvrir le sceau réduit l'espérance de vie…

 

 

 

 

Par natik


.................................................................................................................
©2004-2015 Gaara-fr.com
Tous les personnages presentés ici sont la propriété de leur auteurs respectifs.

©Gaara France est enregistré à la CNIL sous le n°1106640